The Guardians

Very dear friends,

We have been around for a long time. We built worlds together, wonderful and marvelous. We traveled the entire cosmos to witness dazzling phenomenon. We could see and ear the multitude of cosmic rays flying in all directions and join together to the heart of the stars, planets and all life. We knew everything was wrapped in the Light, its humour was legendary and it came from the Source. We called it Creator, Spirit, Father.

You and I saw it all. Did it all. We couldn’t be stopped. We would offer council to brothers and sisters less experienced. We were part of a Grand Family spread through galaxies. Our technology was simple and advanced. We knew the laws of the Universe and we could use them to the benefit of everyone. We were protectors of Love and Compassion on every world and to any creature. Each of us had a unique talent, vital to the others. Our union created Heavens.

Then one day, we received a call from very high in the Family. The Wisest and The Eldest were asking volunteers to a perilous but crucial quest in an unexplored corner of the Universe. I remember the excitement we all felt facing a possible new adventure as we raised our hands before the elders could even finish. We had to be shrunk and slowed to reach the dense world of organic matter. We had to be reborn in a living being and learn to live anew. Easy! Been There! Only this new world was far away from Source and was engulfed in Darkness. We would have to jump in there and bring the light back through our collective strength. We would have all the help we would need but that job really only we could do it.

The silence echoed a billion thoughts of fear and doubt but Source spoke. He held us in his Unconditional Love and we took courage. He then added we would forget who we were since only a small spark of us would reach our body.  As for the heart, it would never forget. It would never be severed from him. It would be our very best friend as Heaven would watch over us from the first instant to the last moment. We would never be alone.

So we jumped! We fell together on Earth and we forgot. We did our best that is the truth. It was very hard. We were attacked at every corner, humiliated, isolated, tortured, killed. We would be born to try again. We learned many survival skills like hiding and staying quiet. Or building small closed communities and having nothing to do with anybody. Or fight the way through whatever happens. But we forgot the mission: To bring back the light on this planet. Our brothers and Sisters up high cried with us, suffered with us, whispered words of love to our souls and embraced us to our death.

“When do I go back? We said as we awaken. The Family answered with surprise, “Don’t you need to rest from your ordeal?”

 “No!”  We felt a deep love for the planet, her life and the sweetness of the senses. Nothing could stop us from going back. We knew again what the mission was. We learned through many lifetimes faster than anyone in the Universe. The times of our lives passed so did the cycles of the Earth and the Ages of the Galaxy.

Until Now! Now as this planet is bathed in light coming from all directions and mostly from its core. You know that also. You feel it. You see it in yourself and in others. Something is different. Something subtle but drastic. You see the truth, now you must make the choice.

What choice? How should I know! My latest choice was simply to write this to you. I smile thinking you are smiling too. And if you are, you are a guardian. You are my crewman. We are in this together even though we do not quite understand what it is. It’s just that we can’t go back to were we used to be. That much is certain, the rest…God knows.

I am Sister Pam, I pray God will unite us in joy and laughter. Oh! and, I can’t wait to see you in your own good time.

 

Mon plus récent rêve

Il y a deux mois, j’ai entrepris une nouvelle quête spirituelle que l’on appelle la Purification par le Feu violet. Cela consiste en une méditation quotidienne de 45 jours dans laquelle je récite ce chant:

Toute Puissante Présence Divine, souffle parmi nous le feu violet, souffle parmi nous le feu violet, souffle parmi nous le feu violet.

Puissante Existence, souffle parmi nous le feu violet, souffle parmi nous le feu violet, souffle parmi nous le feu violet.

Fais moi connaître ta volonté, souffle parmi nous le feu violet, souffle parmi nous le feu violet, souffle parmi nous le feu violet.

Augmente en intensité à chaque heure, souffle parmi nous le feu violet, souffle parmi nous le feu violet, souffle parmi nous le feu violet.

Durant la nuit du 09/09, presqu’à la fin de ma quête, j’ai reçu cette vision.

Je survolais un minuscule village installé sur une colline et entouré de forêt dense. Les maisonnettes de bois étaient côte-à-côte et séparées par des chemins de terre boueux. J’ai porté mon attention sur une fenêtre éclairée dans la nuit à travers laquelle je me suis apperçu. Je me faisais face. Pam ( celle dans la maisonnette ) était nue et recouverte d’une grosse couverture. Elle riait et souriait abondamment. Derrière elle, un homme beau aux cheveux noirs bien fournis lui chatouillait les épaules et embrassait sa nuque. Il fixa son regard sur moi de l’autre côté de la fenêtre, son regard maléfique et prédateur. Il me souriait. Je sentais ses cruelles intentions et son plaisir malin. Pam, blottit contre lui, était totalement inconsciente du danger imminent.

Je me suis ensuite trouvé à l’intérieur de la maisonnette. J’étais Pam. Il n’y avait aucun détail sur la situation mais je pouvais sentir l’essentiel: J’avais peur. Terriblement peur. J’avais peur pour ma vie. Je tremblais sans pouvoir m’arrêter. Dans un instant de courage, j’ai ouvert la porte et je me suis mise à courir sur les chemins trempés, nu pied et en robe légère. Un homme qui se tenait debout dans la ruelle m’apperçu et me pointa du doigt: Toi! Je sentais que le village en entier allait se mettre à ma poursuite pour me remettre à cet homme. Pour eux, j’étais sa possession. Ils avaient peur aussi de lui.

Je courais sans regarder en avant. Soudain, j’ai sentit une main agripper la mienne. Une fille de mon âge me regardait avec affection et m’aidait à fuir. Nous dévalions main dans la main la pente abrubte et glissante et nous éloignions du village. Mon esprit concevait lentement que j’avais réussi à fuir mais la peur, elle, ne me quittait pas. Je n’étais pas soulagée comme je l’avais espéré. Je comprenais soudain qu’il n’y avait nul part où fuir cette peur qui vivait maintenant bien profondément dans mon coeur.

Je me suis réveillé confuse, bouche-bée et sous le choc. J’avais ressentit cette histoire avec tant de vivacité que je ne pouvais pas l’ignorer. Je me suis levé, j’ai écrit quelques lignes et je me suis recouché. Le lendemain j’avais changé. Le rêve devenait plus clair à mesure que les heures et les jours passaient. C’était comme si j’avais laissé mon pouvoir entre les mains de cet homme il y a longtemps et que soudainement ce pouvoir me revenait. Comme si cette même peur lâchait enfin son emprise.

J’ai prit plusieurs décisions depuis. J’ai l’esprit plus clair, le coeur plus léger. Je peux enfin voir l’Univers de Possibilité devant moi.  Je continue de méditer chaque jour. Qui sait ou cela me mènera ensuite! Une chose est sûre, mon destin est d’approfondir ma connection avec mon Créateur et l’Univers qu’Il a créé pour nous.

Je vois maintenant plus clairement ce qu’est la Réalité et ça, c’est une histoire pour un autre jour.

Amour et Lumière (puisque rien d’autre n’existe)

Paméla

 

Merci à Alexandra Meadors pour cette quête spirituelle et pour le soutien de l’équipe de galacticconnection.com

Les détails de notre Mission sur Gaia

Mes amis,

Vous et moi sommes amis depuis bien longtemps. Nous avons bâti des mondes ensemble, fabuleux et regorgeant de merveilles. Nous avons voyagé à travers le cosmos pour témoigner de phénomènes étourdissants de beauté. Nous pouvions voir et entendre la panoplie de rayons cosmiques filer dans toutes les directions et s’unir enfin au cœur des étoiles, des planètes et de chaque être vivant. Nous savions que tout est enveloppé par cette lumière, que cette lumière détient une personnalité et qu’elle irradie du Centre de l’Univers. Nous l’appelions la Source, le Créateur, Père ou Esprit.

Vous et moi faisions partie de ceux qui avait tout vu. Tout fait. Nous offrions nos conseils à nos frères et sœurs moins expérimentés. Nous faisions partie d’une Grande Famille étendue sur plusieurs galaxies. Notre technologie était simple mais avancée. Nous connaissions les lois de l’Univers et nous pouvions les utiliser pour le bénéfice de chacun. Nous étions les défenseurs de l’Amour et de la Compassion sur tous les mondes et pour toutes les créatures. Chacun de nous avait un talent unique et vital pour les autres et notre union créait des merveilles.

Puis un jour,  nous avons reçu un appel du plus haut conseil de la Famille. Les plus anciens et sages d’entre nous cherchaient des volontaires pour une mission périlleuse mais capitale dans une contrée inexplorée de l’Univers. Je me souviens presque de l’excitation que nous avons ressenti à l’idée de partir à l’aventure quand nous avons levé la main sans laisser l’occasion aux anciens de terminer! Nous allions devoir être rétrécie et ralentie pour atteindre le monde dense et lent de la matière organique. Nous allions devoir renaitre dans un être vivant et apprendre à vivre sur un nouveau monde. Facile! Déjà fait! Mais ce nouveau monde était tombé loin hors de portée de la bienveillance de la Source. Nous devions nous y rendre et par notre présence ramener lentement la lumière au cœur de la planète. Nous allions recevoir de l’aide de la Famille mais le gros du travail devait être fait sur le terrain.

Le silence fut suivi d’un milliard de réflexions, de questionnements, de doutes, de craintes mais la Source prit la parole. Il nous a enveloppés de son Amour Inconditionnel et nous avons repris confiance. Il ajouta que nous allions oublier qui nous étions parce que seule une infime partie de nous-même pouvait être distillé dans ce nouveau corps. Notre cœur lui, lié à tout jamais à la lumière du Créateur se souviendrait. Il serait notre plus puissant allié. L’entièreté de la Famille Divine allaient nous assister du premier jour jusqu’au dernier. Nous ne serions jamais seuls.

Alors nous avons sauté ensemble et nous sommes tombés sur Terre. Et nous avons oubliés. Nous avons fait de notre mieux, ça n’a pas été facile. Loin de là. Nous avons été attaqués à chaque occasion. Humiliés, isolés, torturés, tués. Et nous renaissions pour recommencer. Nous avons pris certaines habitudes instinctives comme celle de se cacher, de rester silencieux, de s’entourer de petit groupe, de se concentrer seulement sur nous-même. Ou au contraire d’attaquer en premier, de prendre le dessus sur nos adversaires. Et nous avons oublié notre mission : Ramener la lumière sur cette planète. Nos frères et sœurs nous regardaient juchés haut dans le ciel et pleuraient avec nous, souffraient avec nous, chuchotaient des mots d’amour à nos oreilles et nous accueillaient à notre mort.

« Quand est-ce que j’y retourne? » C’était là notre première réaction dès notre éveil de la mort. Notre Famille nous regardait étonné : « N’as-tu pas besoin de te reposer de toutes ces expériences? »

« Non! » Nous avions développé un amour véritable pour la planète, pour la vie sur celle-ci, pour les plaisirs des sens et de l’union avec la Nature. Rien en vérité ne nous empêcherait d’y retourner. Nous savions maintenant dans quoi nous nous étions embarqués. Nous apprenions au fil de nos vies bien plus vite que quiconque dans l’Univers.

Les époques de nos vies ont passés, les cycles de la Terre ont défilé et les Âges de la galaxie se sont écoulés.

Jusqu’à aujourd’hui. Aujourd’hui même ou la planète est baigné de plus de lumière provenant de la Source que jamais auparavant. Vous pouvez le voir partout autour de vous. Les gens changent, non? Laissons la politique de côté avec ses inégalités, ses jugements, ses médias. Concentrons-nous sur nous! Vous le voyez le changement. Vous le voyez en vous-même. Il y a ce quelque chose de différent, de plus. Vous vous posez de nouvelles questions. Vous faites le point sur votre vie. Vous faites des choix difficiles pour vivre heureux. Vous êtes plus fort, plus courageux, plus confiant. Vous apprenez à gérer cette nouvelle énergie. C’est que vous êtes plus conscients, vous rêvez plus, vous vous découvrez de nouveaux talents, de nouveaux intérêts. Oui! Je sais! Je le vois bien! Lorsque je vous regarde dans les yeux, je peux voir en vous. Vous le sentez aussi. C’est que je vous connais bien. Nous avons tout vécu ensemble. Vous êtes si beau, tous, dans cette vie-ci. Vous êtes remplie de joie, d’amour et de compassion. Nous allons bientôt tous vivre en harmonie parce que c’est que vous voulez, ce que je veux et ce que nous allons créer ensemble. Il n’y a plus de doute là-dessus. Restons fort. Restons concentré. Ne laissons pas notre esprit s’emballer dans la peur ou le doute. Revenons toujours aux choses qui nous rendent heureux. Prenons ensemble une grande respiration et on se reparle, j’espère bientôt.